Diplôme National d’Architecte

3 Ans | 180 Credits

Présentation du département

La formation ouvre des perspectives sur les différents métiers de l’architecte. Celui, plus connu, d’architecte d’agence, bien sûr et plusieurs autres voies pour les passionnés de l’aménagement urbain, paysager et d’intérieur.

Panorama général des études

La formation se déroule par cycle de deux ans, DNA1 et 2 correspondant au 1er cycle, DNA3 et 4 au 2e cycle, DNA 5 e 6 au 3e cycle :

Forte de l'expérience de praticiens chevronnés et d'enseignants chercheurs confirmés, Pi Archi offre aux étudiants un enseignement à la fois professionnel et universitaire alliant théorie, pratique et expérimentation. Elle s’attache à former des architectes à la fois sensibles et compétents. Elle les prépare à l'évolution des métiers et à la diversité des modes d'exercice, les ouvre aux questions sociale et environnementale. Elle développe une pédagogie innovante par l'approche expérimentale, analogique et virtuelle du projet. Pi Archi privilégie les problématiques de la culture constructive, la maîtrise des ambiances, la pensée et le projet de territoire.

La mobilité :

Les efforts consentis par Pi Archi pour s’ouvrir à l’international se sont couronnés par un partenariat avec l’Université de Liège permettant aux étudiants de Pi Archi, dès leur deuxième année d’étude, de poursuivre leurs études durant une année de césure à l’Université de Liège en Belgique.

Tous nos étudiants bénéficient au cours de leur cursus de formations en certifiantes (en langue, en HQE, en BIM).

Certification HQE :

La Haute Qualité Environnementale est un concept environnemental français datant de 2004. C’est une démarche de qualité, qui vise « à limiter à court et à long terme les impacts environnementaux d’une opération de construction ou de réhabilitation, tout en assurant aux occupants des conditions de vie saine et confortable ». Elle est fondée sur une approche du « coût global » - en termes financiers et environnementaux - d'un projet depuis la phase de conception à sa fin de vie. Au cours de la deuxième année du 2e cycle (DNA 4)nos étudiants bénéficient d’une formation certifiante en HQE, délivré par Cerway, organisme de référence fondé en 2013 par les deux leaders de la certification HQE™ en France : Certivéa, filiale du groupe CSTB, pour les bâtiments non résidentiels et les territoires, CERQUAL Qualitel Certification, filiale du groupe Qualitel, pour le logement.

Certificat BIM de l’Université de Liège :

Le BIM, ou "modèle d'information du bâtiment", est un processus complexe qui permet de gérer toutes les étapes d'un projet de construction autour d'une maquette numérique.

L’insertion professionnelle

Polytechnique Internationale, à travers son réseau en particulier celui de ses anciens élèves, accompagne l'insertion professionnelle des futurs diplômés en architecture. Elle propose aussi des formations continues (certificat HQE, certificat en BIM, Mastère en BIM, formation au logiciel REVIT Autodesk) destinées à tous les professionnels du bâtiment, de l'architecture et de l'aménagement.

Les stages

Dès le premier cycle des stages professionnels ponctuent le cursus. Deux stages de courte durée sont entrepris à l’issue du premier cycle et au cours du second cycle. La sixième année correspond à un stage professionnel d'une durée de 8 mois qui se solde par l’élaboration d’un Mémoire de Fin d’Etude et une soutenance publique. Ainsi ces périodes d’expérimentation de terrain et de formation professionnalisante seront entreprises dans différents lieux d'accueil : entreprise du bâtiment, agence d'architecture, institution publique, collectivité locale, association etc.

Ces stages devraient aider à la construction d’un projet professionnel pour aborder, après le diplôme d'architecte, la maîtrise d'oeuvre ou bien envisager des parcours de recherche ou de spécialisations. Le département des stages, à travers son programme spécifique Link-Intl, développe un réseau avec le monde professionnel destiné accompagner les étudiants dans leur recherche pour un organisme d'accueil.

L’architecte concepteur maître d'œuvre

L’architecte est un concepteur de projets. Projets de construction de bâtiments de toute sorte (habitation, bureau, hôpital, hôtel, musée, etc.), projets d’aménagement à l’échelle de la ville, du territoire ou encore du paysage. Ces projets peuvent résulter d’une commande privée ou publique ou d’un concours. L’architecte les réalise pour le compte d’un maître d’ouvrage. Sa mission est de veiller au respect du budget, des délais et des règlementations en termes de sécurité, de structure et de mise en œuvre de la construction. Il est au centre de l’action puisqu’il doit orchestrer l’ensemble des opérations et assurer la coordination entre les nombreux acteurs du projet. Il est le garant de la réussite du projet.

Les maîtres d'ouvrage peuvent être différents : particuliers, promoteurs, propriétaire institutionnel, Etat ou collectivités publiques, etc. De même, les partenaires de l'architecte pour la réalisation de projets sont multiples : ingénieurs, paysagistes, urbanistes, entrepreneurs, etc.

Le diplôme national d’architecte obtenu après six années de formation, dont huit mois de stage professionnel, donne droit au titre d'architecte, permet l'inscription au Conseil de l'Ordre des architectes, ainsi que l'exercice de la profession.

Il permet d'accéder, en plus de la conception, à toutes les fonctions de conseil, d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, d'études techniques, d'urbanisme et d'aménagement. Il permet également de devenir agents publics de l'Etat ou des collectivités locales, pratiquer l'architecture d'intérieur, ou exercer des missions de conseil pour le compte de l'Etat, de particuliers ou de collectivités locales.

L'architecte doit répondre au programme du maître d'ouvrage en y apportant sa sensibilité, ses compétences, notamment en terme de fonctionnalité tout en prenant en compte les préoccupations de développement durable, les contraintes socio-économiques, temporelles et urbanistiques.

Le travail de l'architecte réalisant un bâtiment est précisé par le contrat d'architecture qui décrit sa « mission ». Celle-ci comprend tout ou partie des quatre phases successives suivantes :

  • la conception
  • la phase des études
  • la direction de l'exécution
  • le suivi de chantier
L’architecte programmiste

Le rôle du programmiste est de déterminer l’organisation fonctionnelle du projet à partir de plusieurs scénarii qu’il élabore avec l’équipe de maîtrise d’ouvrage. L’objectif essentiel est d’apporter au maître d’ouvrage l’ensemble des éléments nécessaires à l’élaboration du projet pour s’assurer de son opportunité.

Cette démarche vise à garantir la qualité de l’opération y compris les conditions de vie et d’exploitation de la construction ou de l’aménagement à venir. A l’issue de cette mission, le dossier de programmation sert de référence pour la conception et le dessin du projet lui-même.

Plus qu’un document technique ou normatif de surfaces, le programme se doit de définir la ligne directrice du projet, il s’agit d’une véritable feuille de route pour le projet.

L’architecte pilote de chantier

La mission de l’architecte pilote de chantier, consiste à constituer le dossier d’exécution, à évaluer le budget, à établir le planning de chantier et à lancer les appels d’offre pour les études de structure et de lots spéciaux puis pour les entreprises et les fournisseurs.

Tout au long de la réalisation la mission consiste à faire communiquer entre eux l’ensemble des intervenants du projet pour sa bonne marche et son achèvement dans les meilleures conditions et dans les meilleurs délais.

L'architecte d'intérieur

Il intervient dans le champ de l'aménagement et de l'équipement des espaces des constructions et des vitrines commerciales pour lesquelles il exerce des missions de conception.

La formation ne prépare pas spécifiquement au métier d'architecte d'intérieur. Toutefois, le diplôme national d'architecte permet d'exercer pleinement ce métier.

L’architecte en entreprise

Dans un monde du travail en perpétuelle mutation, les compétences pluridisciplinaires des architectes sont de plus en plus appréciées. Employer un architecte peut représenter une réelle valeur ajoutée car ils allient des connaissances techniques, managériales et esthétiques à une maîtrise des coûts. La formation pluridisciplinaire des architectes est doublée de la facilité d'adaptation dont ils font preuve.

Au-delà des agences, les architectes sont appréciés par tous ceux qui ont un patrimoine immobilier à gérer. Un architecte peut en assurer le management et contribuer aux études de faisabilité et de programmation afin d'optimiser la maintenance du parc immobilier. De nombreuses entreprises publiques ou privées, des groupes immobiliers, des banques ou des assurances, des enseignes commerciales…cherchent à recruter des architectes.

Les architectes et la fonction publique

Les architectes de l'Etat sont des fonctionnaires qui contribuent à la mise en œuvre des politiques publiques visant à la promotion de la qualité du cadre de vie. Ils sont recrutés par un concours d'Etat.

Les architectes dans les collectivités locales exercent leurs fonctions dans les domaines de l'architecture, de l'urbanisme, de l'aménagement rural ou urbain, de l'environnement, de l'informatique ou tout autre domaine à caractère scientifique ou technique entrant dans les compétences d'une collectivité territoriale. Le renforcement récent de la gouvernance locale en Tunisie ouvre cette perspective jusque-là fermée dans le cadre d’un pouvoir centralisé.

L'enseignement et la recherche : la poursuite des études de 3ème cycle aboutissant au doctorat en architecture permet de s’engager dans une carrière d’enseignement et de recherche qui peut s’avérer passionnante selon les profils.

Peuvent être admis en première année de la filière architecture, les titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme admis en équivalence. L'intégration en cours de cursus se fait sur dossier soumis à évaluation.

Inscription

Chargée de département

Alia Sellemi Ben Ayed
Description description description description description description description