fbpx
L’enseignement de l’atelier d’architecture à Polytech Intl

L’enseignement de l’atelier d’architecture à Polytech Intl

L’enseignement de l’atelier d’architecture à Polytech Intl
Niveau première année (DNA1)

Bilel SOUISSI
Docteur en Architecture
Chargé du département Architecture « Pi -ARCHI » à Polytech Intl

POLYTECH INTL offre un programme d’études en architecture de haut niveau, aligné aux normes internationales et assuré par des grandes compétences pédagogiques, scientifiques et professionnelles. Le diplôme d’Architecte de POLYTECH INTL est habilité par le ministère de l’enseignement supérieur et permet à ses détenteurs de s’inscrire à l’Ordre des Architectes de Tunisie.
La première année du premier cycle en architecture est fondamentale dans le cursus universitaire de l’étudiant. Parmi les modules les plus importants de cette année, figure l’atelier d’architecture (Initiation à la mise en forme). Cet atelier constitue un lieu d’interaction et d’échange entre enseignants et étudiants avec un système d’apprentissage basé sur une approche collaborative et participative.

Ambiance Atelier DNA1 pendant les deux années universitaires (2018/2019) & (2019/2020)
Ambiance Atelier DNA1 pendant les deux années universitaires (2018/2019) & (2019/2020)

Le programme d’enseignement de ce module est basé sur trois grands axes :

  • Axe 1 : Les techniques de représentation
  • Axe 2 : L’analyse architecturale
  • Axe 3 : La conception architecturale

Axe 1 : Les techniques de représentation :
Cet axe commence par un exercice de fabrication d’enveloppes au moyen de différents matériaux. Il compte deux phases (A) et (B) qui proposent un travail d’expérimentation formelle permettant d’explorer les potentialités de différents matériaux en fonction de leurs caractéristiques. Ce programme sollicite l’imaginaire de l’étudiant et lui permet d’explorer la dimension esthétique d’une limite construite à travers les trois registres (géométrique, structurel et plastique).
Par la suite, les étudiants passent à un outil fondamental de représentation qui est « le dessin conventionnel » à travers la technique de « la représentation orthogonale ».
Cette partie comporte des exercices ciblés qui permettent l’apprentissage du dessin des plans, des coupes, des façades, des axonométries, des perspectives, etc…

Ces différentes techniques de représentation donnent les moyens de s’exprimer, de définir l’usage d’un espace, de rendre compte de ses ambiances et d’inscrire l’objet architectural dans son environnement.

Axe 2 : L’analyse architecturale :
Cet axe commence par un exercice qui traite une technique importante dans la lecture d’un espace architectural. C’est la technique de « relevé » qui permet d’obtenir des informations précises des dimensions des bâtiments et de leurs proportions, pour les reproduire au moyen de la représentation orthogonale.
L’analyse architecturale entreprise sur site se base sur l’observation et l’identification des différentes limites qui configurent l’espace et par la suite l’étude de leur «degré de porosité» et leur potentiel géométrique, plastique, et sensible. Les différentes « manières » de représenter seront mises en œuvre lorsque l’étudiant commencera à faire l’effort de visualiser son travail et structurer son ressenti. Ainsi, lorsqu’il abordera la projectuelle, il sera suffisamment outillé pour fabriquer des ambiances et proposer des scénarios d’usage en manipulant des limites. Cet exercice d’analyse permet de faire la transition entre l’axe «représentation» et l’axe «conception».

Axe 3: La conception architecturale:
Cet axe est formé de deux exercices spécifiques avec un degré de difficulté qui augmente progressivement. Le premier exercice permet d’introduire une autre notion importante en architecture « la fonction », par le biais des activités étroitement liées aux dimensions, aux proportions et à l’échelle de l’homme. Le but de l’exercice est la conception d’un espace qui répond au mieux à des activités données. Pour mieux dimensionner et mettre des mesures sur ces activités, les étudiants apprennent à se référer à la vie quotidienne, au corps humain,et aux documents techniques tels que l’ouvrage « Neufert» de l’architecte allemand Ernst
Neufert, ouvrage référence dans le domaine de l’architecture depuis plus de 75 ans, que ce soit pour la formation des étudiants ou pour le travail des professionnels du bâtiment.
Le deuxième exercice constitue l’examen commun qui constitue l’évaluation principale (50% de la moyenne annuelle du module) et qui est censé faire la synthèse et la vérification de l’acquisition de l’ensemble des connaissances et notions abordées durant l’année universitaire (représentation et expression architecturale, analyse spatiale, échelle humaine, dimensionnement, ambiances…) et d’en faire la synthèse par la mise en forme d’un espace architectural qui répond à un programme d’activités donné, dans un terrain donné.

L’apprentissage pratique au sein de l’atelier d’architecture est consolidé par des Workshops techniques de haute qualité, assurés par des grandes entreprises nationales et internationales telles que BOSCH et ASTRAL.

Ambiance Workshop BOSCH- 20/11/2019
Ambiance Workshop BOSCH- 20/11/2019
Ambiance Workshop ASTRAL – 03/03/2020
Ambiance Workshop ASTRAL – 03/03/2020

Ces Workshops s’inscrivent dans le cadre de la politique d’ouverture sur le milieu professionnel et économique mise en place par Polytech Intl pour le développement pédagogique du département d’architecture « Pi-ARCHI ».

Cette stratégie vise d’une part la formation de jeunes architectes, suffisamment compétents pour rentrer de plain-pied dans un métier complexe et en rapide évolution, et d’autre part la promotion de la qualité et de l’innovation dans l’enseignement d’architecture en Tunisie et en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *